Les crises d'angoisse


Les crises d’angoisse sont souvent un signal envoyé par votre corps pour vous avertir que quelque chose dans votre vie a besoin d’être abordé. Comme pour les phobies, les causes peuvent être conscientes ou subconscientes.

Highway

Nos ancêtres possédaient déjà un réflexe les alarmant lorsqu’ils étaient confrontés au danger; comme par exemple s’ils devaient être surpris par un ours. Leurs corps se préparaient à entrer en mode de combat ou de fuite. Toutes autres fonctions physiques inutiles étaient ralenties. L'énergie se concentrait où elle était le plus nécessaire.

L'adrénaline était pompée dans la circulation sanguine pour augmenter la fréquence cardiaque, qui à son tour permettait aux poumons de respirer plus rapidement. Les jambes et les bras se contractaient pour se préparer à la réponse de combattre ou de fuir. Cet instinct était nécessaire pour survivre dans les situations les plus dangereuses; ils fuyaient un ours ou combattaient pour leur vie.

Cet instinct de base demeure, bien que nous ne devions plus nous défendre contre des ours. Nous percevons la plupart du temps des angoisses, des embarras, un échec, une honte, une déception, un rejet, etc. Nous ne pouvons pas combattre ces dangers avec des armes; ni ne pouvons les fuir. Cependant, ils déclenchent toujours les précipitations d'adrénaline qui créent la respiration rapide, tend nos muscles, augmente notre fréquence cardiaque et apporte ce sentiment d’avoir un nœud dans l’estomac. En d'autres termes, nous paniquons !

Puisque ces symptômes peuvent ressembler à des maladies organiques, il est recommandé d'avoir un contrôle médical pour s'assurer que, par exemple, les douleurs du thorax ne sont pas le signe d’une maladie du cœur ou les paumes en sueur un signe de désordre thyroïdien. Une fois les causes médicales écartées, les crises d’angoisse peuvent avoir des origines émotives ou psychologiques qui ont besoin d’être résolues. Si celles-ci sont laissées non traitées, les crises se multiplient souvent en fréquence et en intensité.

Puisque la crise d’angoisse est imprévisible, la victime commence souvent à craindre la crainte. Par exemple, si votre première crise se produit pendant des vacances, vous pourrez commencer à éviter les vacances. Ceci peut par la suite vous mener à rester de plus en plus à la maison, effrayé de sortir juste au cas où vous auriez une crise d’angoisse.

Une crise d’angoisse est traitable et ne doit pas être considérée comme ridicule. C'est une expérience épouvantable pour ceux qui les vivent. À moins d’avoir déjà ressenti la terreur qu’une crise peut créer, il est très difficile de comprendre. Pendant une véritable crise d’angoisse, on pense vraiment que la mort est imminente, qu’on devient fou.

Mais les crises d’angoisse sont traitables entre autre par l'hypnose thérapeutique.

© TARA Hypnotherapy 2011